Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La patte de Marcel

La patte de Marcel

Sujets relatifs à l'actualité footballistique

Johan Cruyff : Vaarwel legende !!!

Johan Cruyff : Vaarwel legende !!!

Le football néerlandais d’abord, celui mondial ensuite, a perdu ce Jeudi, celui que d’aucuns considèrent comme le meilleur joueur de tous les temps. Johan Cruyff, pour ne pas le nommer, habité par un cancer du poumon depuis un certain temps, « s’est éteint paisiblement », comme en témoigne son entourage, à Barcelone.

Comme un symbole, celui qui aura été joueur puis entraîneur du club catalan, a « choisi » de finir ses jours dans ce territoire incontesté du football. Symbole du jeu, de la sobriété, de la technicité, du « tiki-taka », symbole d’un amour indélébile du ballon rond, Johan Cruyff est sorti du « terrain de la vie », sous une pluie d’ovations et est allé rejoindre Alfredo Di Stefano, Eusebio, entre autres, sur le « banc de l’au-delà ».

Né le 25 Avril 1947 à Amsterdam, Cruyff évoluait au poste de meneur de jeu ou d’attaquant. Un polyvalent dans le secteur offensif, comme il en existe rarement de nos jours. « L’inventeur du football moderne », qui a débuté sa formation à l’Ajax d’Amsterdam, a remporté des titres majeurs dans sa riche carrière de footballeur. Triple ballon d’or, trois fois de suite vainqueur de la coupe des clubs champions (actuelle ligue des champions), 8 fois champion des Pays-Bas, 3 fois vainqueur de la coupe des Pays-Bas, une fois vainqueur de la supercoupe d’Europe et de la coupe intercontinentale avec l’Ajax, Johan Cruyff signe au FC Barcelone en 1973 après 318 matches joués et 253 buts inscrits.

Chez les Bleugranas, le palmarès ne sera pas aussi riche. Seulement une Liga et une coupe du roi, pour 85 buts marqués en 227 matches joués, Cruyff s’envolera pour les USA où il passera deux ans de sa vie. L’Espagne lui ouvrira de nouveau ses portes, à Levante plus exactement et l’emblématique N°14 ne jouera que 10 matches et inscrira 2 buts, avant de terminer sa carrière de joueur en Hollande, avec un retour aux sources et un clap de fin au Feynoord Rotterdam.

En sélection, la seule tache, devenue d’ailleurs sur l’ensemble de sa carrière le point négatif, demeure la finale de coupe du monde perdue face à l’Allemagne de Berti Vogts, Huli Hoeness ou encore l’intenable Gerd Müller, après avoir pourtant prématurément mené dans la rencontre, grâce à un penalty provoqué par...Cruyff (2-1). Deux ans plus tard, en championnat d’Europe des nations, en demi-finale, l’égalisation contre son camp d’Ondrus, ne changera rien. Les néerlandais perdront contre la Tchécoslovaquie 3 buts à 1, après prolongation.

Et étant donné que les légendes ne meurent jamais, Johan Cruyff poursuivra son ascension dans le domaine qui l’a révélé à la face du monde, le football. Devenu entraîneur de l’Ajax d’Amsterdam, il remportera le championnat de Hollande en 1985, ainsi que deux coupes des Pays-Bas successives sans oublier la coupe des coupes en 1986. Mais contrairement à son palmarès en tant que joueur, celui en tant qu’entraîneur sera plus étoffé dans le club catalan du FC Barcelone. Arrivé sur le banc en 1988, Cruyff est devenu, sans aucun doute, l’un des meilleurs coachs barcelonais de tous les temps, si ce n’est le meilleur. Après avoir apporté une touche particulière au football, comme il se fait de mieux, l’entraîneur Cruyff impose un jeu que plusieurs formations se plaisent à utiliser encore de nos jours. Sa philosophie de jeu qui s’appuie sur un haut pressing ainsi qu’une forte conservation du ballon qui se concrétise par des prestations offensives de haute volée, reste l’une des tactiques les plus efficaces au football. « Dans mon équipe, le gardien est le premier attaquant et l’attaquant le premier défenseur », se plaisait-il à dire. Sans doute, sans ce système de jeu, ayant inspiré le football espagnol dans son ensemble, celui néerlandais également ou encore celui que pratiquent certaines grosses écuries tels le Bayern de Munich ou le PSG, les Messi, Xavi ou Iniesta ne seraient pas devenus des artistes du ballon rond comme ils le sont actuellement. En 1996, la légende fait ses adieux aux socios qui lui doivent une première C1 remportée en 1992 ainsi qu’une supercoupe d’Europe dans la continuité, une coupe des coupes en 1989, trois supercoupes d’Espagne, quatre championnats espagnols et une coupe d’Espagne. Il restera dans la même zone géographique pour entraîner l’équipe de Catalogne, quatre années durant.

On notera également quelques autres distinctions personnelles de l’icône néerlandaise : meilleur joueur de la coupe du monde 1974, meilleur buteur du championnat des Pays-Bas en 1967 (33 buts) et 1972 (25 buts), meilleur buteur de la coupe des clubs champions avec 5 réalisations (1972), deux fois meilleur joueur d’Amérique du Nord (1980, 1981), deux fois meilleur joueur étranger du championnat espagnol (1977 et 1978), 2e meilleur joueur mondial du siècle, cinq fois meilleur joueur néerlandais en 1967, 1968, 1969, 1971 et 1984. Nommé également deux fois meilleur entraîneur de la Liga (1991 et 1992), le palmarès de Yohan Cruyff est, pour sûr, l’un des plus riches qu’un joueur n’ait jamais eu, de même qu’un entraîneur.

Ce soir, à Amsterdam, les Bleus de Didier Deschamps se frotteront aux Pays-Bas, en guise de match de préparation pour l’Euro 2016 qui se déroulera en Juin prochain en France. Et à la 14e minute, comme pour rappeler le numéro symbolique de la légende, une minute de silence sera observée en sa mémoire. Repos bien mérité ! Vaarwel legende !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article