Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La patte de Marcel

La patte de Marcel

Sujets relatifs à l'actualité footballistique

Ligue des champions : On connaît les affiches des 1/4 !

Les huit meilleures équipes européennes en savent un peu plus sur leur avenir en Ligue des champions. Le tirage au sort des quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes a livré son verdict, ce vendredi au siège de l'UEFA, avec des matches qui, on l'imagine, assureront le spectacle.

Atlético de Madrid-Leicester : Nouvel exploit en vue pour les Foxes ?

Finaliste de la dernière édition face au Real Madrid (1-1, après prolongations, 5-3 aux tirs aux buts), l'Atlético de Madrid est devenu un habitué des bonnes performances en C1. Même si en championnat, le compte est loin d'être bon, comparé à ces 5 dernières années (4ème à 5 points du podium), les Colchoneros feront tout pour se hisser, une nouvelle fois, jusqu'en finale et tenter (enfin) de remporter leur première ligue des champions.

En face, il y aura un piège à éviter, qui se nomme Leicester. Les champions d'Angleterre, qui avaient déjoué tous les pronostics l'an dernier en Premier League, seront les seuls à représenter le pays du football, après avoir sorti le FC Séville, triple vainqueur de l'Europa League. Un peu comme leurs futurs adversaires, le parcours en championnat cette saison n'est pas à l'image de celui de l'an dernier. Pire, les (désormais) hommes de Craig Shakespeare luttent pour se maintenir (15ème avec 3 points de plus que le premier relégable). Ont-ils mis tous les atouts de leur côté pour une première en ligue des champions ?

Dortmund-Monaco : Le mur jaune face au rocher

Dans une poule où l'on attendait le Real Madrid en tête, le Borussia Dortmund n'a pas tremblé et a terminé leader. En huitième de finale, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang ont sorti le Benfica après avoir été battus à l'aller sur la plus petite des marges. Au Signal Iduna Park, Aubameyang s'offre un triplé (4-0, score final) et justifie l'attraction qu'il provoque au niveau de plusieurs (autres) grands clubs européens.

Quid de l'AS Monaco ? Les rouges et blancs ont, non seulement créé une véritable concurrence en Ligue 1 en distançant l'ogre parisien, mais se sont également permis d'éliminer Manchester City (3-1) après une défaite à l'aller (5-3). Cerise sur le gâteau, les hommes de Leonardo Jardim n'ont rien à envier aux autres équipes : ils détiennent un attaquant de classe internationale (Falcao), un jeune plus que prometteur (Mbappé) et un meneur de jeu à la Lionel Messi, excusez du peu (Bernardo Silva) !

Bayern de Munich-Real Madrid : Comme on se retrouve Carlo !

Auteur de la fameuse decima avec le Real Madrid, le technicien italien Carlo Ancelotti poursuit sa carrière (déjà) légendaire, cette fois en Allemagne, au Bayern de Munich. Son départ de la maison blanche n'a jamais été comprise et son adaptation se fait dans la plus grande discrétion au sein du club bavarois. Leader de Bundesliga (c'est quand même devenu une habitude, bien avant lui), son équipe a corrigé Arsenal sur les deux manches lors des huitièmes de finale (5-1, 5-1).

En face, le Real Madrid de Zidane, qui a beaucoup appris aux côtés de l'ancien entraîneur du Milan AC, que ça soit en tant que joueur (Juventus) ou en tant qu'entraîneur (il fut son adjoint sur le banc du Real). L'élève dépassera-t-il le maître ?

Juventus-FC Barcelone : Remake de la finale 2015

Sans trop forcer, la Juventus de Turin a franchi l'obstacle dénommé FC Porto. A l'instar du Bayern de Munich en Allemagne, les bianconero continuent de dominer sans partage la Série A. Mais en Europe, le parcours stagne depuis plusieurs saisons, excepté l'édition 2015 où la vieille dame est allée jusqu'en finale mais battue par le FC Barcelone, avec les honneurs.

Justement, en quart de finale, les turinois seront opposés aux catalans, qui ont sans doute encore en tête l'exploit du 8 mars dernier face au PSG (6-1) ! Battu à la Corogne le weekend dernier (2-1), le Barça voit de plus en plus le titre de champion d'Espagne lui échapper après l'avoir remporté deux fois de suite (2015, 2016). Peut-être pour mieux se préparer à soulever une 6ème "coupe aux grandes oreilles"...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article