Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La patte de Marcel

La patte de Marcel

Sujets relatifs à l'actualité footballistique

Ligue des champions, 1ère journée : Ce qu’il faut retenir…

Ligue des champions, 1ère journée : Ce qu’il faut retenir…

La Ligue des champions (version 2016/2017) a repris ses droits Mardi dernier à l’occasion de la première journée qui s’est achevée hier. Les équipes favorites de cette compétition ont confirmé leur statut, tandis que certains outsiders n’ont pas totalement démérité.

PSG-Arsenal : Vendange comme Cavani !

Très tôt entrés dans leur match, les parisiens, qui accueillaient les londoniens d’Arsenal au Parc des princes, ont concrétisé leur première occasion grâce à Edinson Cavani. L’uruguayen passera ensuite une terrible soirée en se loupant complètement dans le dernier geste tout au long du match (c’est hélas devenu une habitude). Il faut aussi noter la très belle prestation du gardien colombien, David Ospina qui a été impérial face aux assauts des franciliens. Plus expérimentés, les hommes d’Arsène Wenger égaliseront dans le dernier quart d’heure après une deuxième tentative dans la surface signée Alexis Sanchez. 1 but partout, c’est le score final.

Manchester City-Borussia M’Gladbach : Logique respectée

Après s’être majestueusement défaits des Young Boys de Berne lors du 3e tour préliminaire, les allemands de Mönchengladbach se rendaient à l’Etihad Stadium pour y défier un Manchester City new-look. Initialement prévu le Mardi, le match a été décalé le lendemain en raison de très fortes pluies qui ont inondé la pelouse. Il n’y a finalement pas eu match. Guardiola a fait…du Guardiola en confisquant littéralement le ballon. Les Citizens s’imposent 4-0.

FC Barcelone-Celtic Glasgow : 7 et match !

Le weekend dernier, on assistait à la première véritable surprise de la Liga Santander. Le promu Alaves effectuait un hold-up au Camp Nou face au champion en titre, le FC Barcelone (1-2). Il ne fallait donc pas réveiller le lion qui dormait encore. Face aux écossais du Celtic Glasgow, les catalans n’en ont fait qu’une bouchée. D’entrée de jeu, Lionel Messi, excentré sur le côté gauche, préférait catapulter le ballon dans la lucarne de De Vries. Le quintuple ballon d’or s’offrira un triplé, suivi d’un doublé de Luis Suarez et de deux buts signés Neymar et Andres Iniesta (7-0, score final). La MSN n’est plus seule et veut clairement mettre les points sur les I…

Bayern de Munich-Rostov : Dur dur l’apprentissage !

Pour leur première participation à la « coupe aux grandes oreilles », les russes du FK Rostov, qui ont créé la surprise en éliminant l’Ajax d’Amsterdam au 3e et dernier tour préliminaire, n’ont pas eu la tâche facile en se rendant à l’Allianz Arena. Comprenez par-là que l’ogre bavarois, désormais dirigé par Carlo Ancelotti, les attendait de pied ferme. Il aura fallu quand même attendre la 28e minute pour que le Bayern de Munich se mette en confiance dans ce match grâce à un penalty de Robert Lewandowski. Dans les arrêts de jeu de la première période, Thomas Müller doublera la mise. Le jeune Joshua Kimmich verra double avant que Juan Bernat ne porte la marque à 5-0.

PSV Eindhoven-Atlético de Madrid : On remet ça !

Le remake du huitième de finale de l’édition précédente se jouait au Philips Stadion d’Eindhoven. Les néerlandais avaient à cœur de faire oublier leur bilan négatif de leurs 4 dernières confrontations contre le vice-champion d’Europe (2 nuls, 2 défaites). Au final, l’Atlético de Madrid s’imposera grâce à un somptueux but de Saul Niguez. La revanche tant attendue sera peut-être prise lors de la 5e journée…

FC Bruges-Leicester : Rusés comme des renards

Les Foxes de Leicester n’ont pas encore retrouvé leur rythme de la saison passée en Premier League. Battus par Liverpool samedi dernier (4-1), les champions d’Angleterre ont-ils désormais les esprits tournés vers la Champions League ? En déplacement à Bruges pour leur premier match dans cette compétition, les hommes de Ranieri lanceront prématurément les hostilités. Albrighton ouvre le score à la 5e minute et laissera exploser sa joie. Riyad Mahrez justifiera son statut de meilleur joueur du championnat anglais en réalisant un doublé, certes, tous deux, sur coups de pied arrêtés, dont un superbe coup-franc (3-0, score final). Leicester est leader du groupe G, devant le FC Porto s’il vous plaît…

Juventus-FC Séville : Le bémol…

La Juventus de Turin accueillait le FC Séville pour un autre remake de la saison dernière. La meilleure occasion est signée Gonzalo Higuain, qui a vu sa tête atterrir sur la barre de Sergio Rico en deuxième période. C’est donc le seul match de cette première journée où il n’y a pas eu de buts. Un partage des points qui fera l’affaire des lyonnais, vainqueurs du Dinamo Zaghreb (3-0).

Tottenham-Monaco : Marche princière sur Wembley

Monaco impressionne de plus en plus en ce début de saison. Leader de Ligue 1, le club de la principauté ne compte pas s’arrêter là. Dans un autre match au parfum de revanche (décidément), les monégasques n’ont pas eu de complexe dans le mythique stade de Wembley. Pour l’anecdote et la petite parenthèse, le match n’a pas eu lieu à White Hart Lane puisqu’un nouveau stade sera construit sur le même site et devrait voir le jour pour la saison 2018-2019. Après un accord conclu avec la Fédération anglaise en mai dernier, Tottenham a reçu le feu vert pour disputer, au moins, 3 matches de C1 à Wembley. Et donc, sur le terrain, Bernardo Silva montrait la voie aux siens avant que Lemar, qui a remplacé Dirar, sorti sur blessure, ne fusille Hugo Lloris. Avant la pause, Alderweireld redonnait espoir aux londoniens. Le score ne bougera pas (1-2). L’ASM réussit son entrée en matière et peut régner dans ce groupe E, en attendant les autres échéances…

Real Madrid-Sporting Lisbonne : C’est (toujours) le Portugal qui gagne !

Après le baiser de Judas, on peut ajouter le coup-franc de Ronaldo. Formé au Sporting Lisbonne, l’attaquant portugais a permis aux Merengues d’éviter la première désillusion de cette saison, à domicile, contre son ancien club. Car un peu plus tôt, Bruno César faisait taire les madrilènes. C’est dans les tout derniers instants que CR7 trompait son compatriote, Rui Patricio. On se disait alors que le match nul serait déjà une bonne affaire pour les portugais qui ont fait résonner A Portuguesa dans Santiago Bernabeu. C’était sans compter sur le coaching (gagnant) de Zidane. James Rodriguez, entré en jeu à la place de Toni Kroos, déposait littéralement le ballon sur la tête d’Alvaro Morata, lui aussi remplaçant de Karim Benzema (2-1, score final). Premier avertissement pour les champions d’Europe en titre, qui devront davantage s’employer pour lutter contre le Borussia Dortmund, qui a étrillé dans le même temps le Legia Varsovie (6-0).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jérôme Vigneron 26/09/2016 15:08

Bonjour,
S’il y a bien une chose à retenir, c’est bien la victoire de l’AS Monaco. Cette équipe montre un tout autre visage cette saison. Je la vois bien finir première de son groupe.

La patte de Marcel 28/09/2016 12:59

Bonjour,
Tout à fait. Elle l'a encore démontré hier contre Leverkusen au terme d'un match assez soporifique, certes, mais où la bande à Kamil Glik a arraché le nul au bout du bout...