Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La patte de Marcel

La patte de Marcel

Sujets relatifs à l'actualité footballistique

Coupe d’Afrique des Nations, Gabon 2017 : Faites le foot, pas la guerre !

Coupe d’Afrique des Nations, Gabon 2017 : Faites le foot, pas la guerre !

Avec les événements qui ont secoué le Gabon ces derniers jours suite à la proclamation des résultats de la présidentielle donnant Ali Bongo vainqueur, on en oubliait même que la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations allait se tenir dans ce pays. A l’issue des phases éliminatoires, les seize équipes qui défendront leurs couleurs du 21 janvier au 12 février 2017, sont connues depuis ce dimanche. Il ne reste désormais plus que le tirage au sort, qui s’effectuera le 19 octobre prochain à Libreville, pour commencer à entrer de plain-pied dans la compétition.

Le contexte actuel au Gabon rendrait dubitatifs les amateurs de ballon rond

Éliminé au premier tour de la précédente édition qui s’est déroulée en 2015 en Guinée équatoriale, le Gabon accueille, pour la deuxième fois, la plus prestigieuse des compétitions africaines. En effet, après la CAN 2012, co-organisée avec…la Guinée équatoriale, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang auront à cœur de poursuivre leur belle aventure à domicile durant cette année, où ils ont réalisé leur meilleure prestation dans ce tournoi, après celle de 1996, en Afrique du Sud, en se faisant éliminer en quart de finale. Un autre défi de taille s’impose également. Celui de faire oublier les récentes vagues de violences auxquelles les gabonais ont été confrontés en tentant de réconcilier un peuple entier par le football. Alors certes, on n’en est pas encore arrivé à ce stade, mais des événements similaires en Côte d’Ivoire, par exemple, ont prouvé que le sport-roi était bel et bien vecteur de paix. Car la situation semble contraignante au point que l’on commence même à parler d’une éventuelle annulation de l’organisation, comme ce fut le cas (toujours) en 2015, où le Maroc avait été obligé de se retirer à cause de l’épidémie Ebola. D’ailleurs, le Gabon a saisi l’opportunité d’abriter la CAN 2017, après le désistement de la Libye en raison de sa situation politique interne. On espère des autorités gabonaises (politiques comme sportives) plus de maturité pour faire vivre, un mois durant, la fête du football.

(En attendant) Place au foot !

Lors de la 6e et dernière journée des éliminatoires, il restait six places à prendre. Le Gabon, la Guinée Bissau, le Maroc, l’Egypte, le Ghana, l’Algérie, le Sénégal, le Zimbabwe, le Cameroun et le Mali étant qualifiés à l’issue de la 5e journée, la Tunisie, le Togo, la République Démocratique du Congo, le Burkina Faso, l’Ouganda et la Côte d’Ivoire, ont complété le tableau.

Avec un parcours sans faute dans un groupe où il n’y avait certes pas d’adversaires censés être à leur taille (Burundi, Namibie, Niger), les « Lions » du Sénégal ont réalisé la prestation la plus clinquante de ces éliminatoires. Reste à savoir si les hommes d’Aliou Cissé arriveront à chasser les vieux démons qui les hantent depuis la CAN, Ghana 2008 (depuis lors, le Sénégal est éliminé, soit au tour préliminaire, soit en phase de poule).

Dans un groupe E composé du Congo, du Kenya, mais aussi et surtout de la Zambie, championne d’Afrique en 2012 et habituée à la compétition continentale, la Guinée Bissau a surpris son monde, pour ne pas dire, l’a pris à contre-pied. Avec 10 points engrangés depuis la 5e journée, il n’y avait plus aucun danger pour les « Lycaons » qui ont d’ailleurs subi un revers sans conséquences, dimanche à Brazzaville (1-0).

Après Tunisie 2004 et Egypte 2006, où il a toujours été éliminé au premier tour, le Zimbabwe prendra part à sa 3e CAN. Avec le Malawi, la Guinée et le Swaziland, les zimbabwéens n’ont perdu qu’une seule fois, et il a fallu attendre la dernière journée, contre la Guinée (1-0).

Les « Eperviers » du Togo ont réussi l’exploit de décrocher une qualification inespérée hier, dimanche, à Lomé. Contre Djibouti, cela ne faisait pas de doute : la victoire serait au bout. Mais c’est l’autre match qui opposait la Tunisie au Libéria, dans le groupe A, qui intéressait le plus les coéquipiers d’Emmanuel Adebayor. Finalement, le scénario rêvé a eu lieu. Les « Aigles de Carthage » ont disposé du Libéria (4-1) et le Togo n’a donc fait qu’une bouchée de Djibouti (5-0) et termine meilleur deuxième.

La Côte d’Ivoire, qui remettait son titre en jeu, a eu chaud. Alors que tous les favoris (à l’exception du Nigéria et de l’Afrique du Sud, éliminés) avaient déjà validé leur billet, les champions d’Afrique 2015 ont terminé ces éliminatoires par un score de parité, samedi, à Abidjan, contre la Sierra Léone (1-1). Suffisant pour valider leur qualification.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jérôme Vigneron 04/10/2016 18:26

slt,
Merci pour cet article intéressant. Je pense que le Sénégal fait figure de favori après sa performance lors des phases qualificatives.