Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La patte de Marcel

La patte de Marcel

Sujets relatifs à l'actualité footballistique

Euro 2016: C AIR 7 !!!

Euro 2016: C AIR 7 !!!

Cristiano Ronaldo a fait taire les critiques depuis le début de cet Euro 2016. Avec un immense talent reconnu par tous (même par les fans de Messi), l'attaquant du Real Madrid est en train de gagner en maturité dans son jeu, au point d'avoir l'opportunité de pouvoir soulever le premier trophée de sa carrière avec la Seleção.

Auteur d'un premier match assez moyen où il n'a pas su se départir du piège islandais (1-1) et d'un deuxième tout aussi moyen contre l'Autriche (0-0), il faudra attendre la 3e et dernière rencontre de poule, pour voir Ronaldo faire montre du talent que l'on attendait de lui. Buteur à deux reprises (et quels buts !), il permettra à son équipe d'arracher une qualification inespérée face à de vaillants hongrois (3-3). En huitième de finale contre la Croatie, lors des prolongations, il manque de peu l'occasion de qualifier le Portugal après qu'il ait vu sa frappe relâchée par Subasic. Ce sera finalement Quaresma qui sera le héros de la rencontre (1-0). Mais c'est contre la Pologne en quart de finale, que le leadership (enfin) du natif de Funchal sera mis en évidence. Lors de la séance des tirs aux buts, il lâche ces paroles, devenues cultes à Joao Moutinho, réticent quant à l'idée de faire partie des tireurs de penalty durant cette épreuve fatidique : « Viens tirer ! Tu les frappes bien. Si tu le rates, tant pis. Sois fort, viens, sois fort. Tu les frappes très bien. C’est entre les mains de Dieu maintenant !».

Hier, face au Pays de Galles de son coéquipier madrilène Gareth Bale, il s’envole littéralement et catapulte le ballon dans la lucarne de Hennessey. CR7 a désormais pris l’habitude, il a encore montré la voie à ses compatriotes. L'ancien joueur de Manchester United se paye même le luxe d'égaler le record de Michel Platini en inscrivant son 9e but dans cette compétition en 4 participations. Quelques minutes plus tard, sa frappe (certes manquée) trouve preneur en la personne de Nani qui seconde son idole dans le rôle de buteur de la soirée (2-0, score final). Le Portugal gagne son premier match dans le tournoi à l’issue du temps réglementaire et se qualifie pour sa deuxième finale de coupe d’Europe des nations, après celle de 2004, perdue à domicile contre la Grèce (0-1). Le ballon d’or 2016 sera, à l’instar des huit éditions précédentes, sans suspense, quoi qu’il advienne Dimanche prochain au stade de France.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article